Critique des régimes communistes

Aller en bas

Critique des régimes communistes

Message par Admin le Jeu 10 Avr 2008 - 12:35

Critique des régimes communistes :

Plus que tout autres, les régimes dits communistes ont suscité controverses et polémiques violentes entre admirateurs et adversaires. Ceux-ci se sont opposés sur les performances des régimes communistes en termes de développement économique, de libertés individuelles, de politique étrangère, de progrès scientifique et de dégradation de l'environnement [!]
Les défenseurs des régimes communistes arguent souvent que les états communistes ont devancé les pays capitalistes dans certains domaines comme la garantie de l'emploi, les soins médicaux et le logement. Les critiques condamnent les pays communistes en utilisant les mêmes critères, rappelant que sous ces régimes, ces pays sont restés loin derrière les pays industrialisés occidentaux en termes de développement économique et de niveau de vie.
La planification de l'économie a dans certains cas produit des avancées importantes et certains pays communistes ont longtemps affichés des taux de croissance officiels bien plus élevés que les pays industrialisés de l'Ouest. Ainsi, le Produit matériel net de l'URSS a été multiplié par an entre 1928 et 1985et 5 fois pour le PMN par habitant.
Cependant, l'URSS a fait face à une crise économique pendant les années 1970 et 1980 qui contribua à son effondrement.
Critiques et défenseurs des régimes communistes utilisent des comparaisons entre des pays particuliers pour montrer la supériorité de l'un des deux modèles sur l'autre, en utilisant pour les uns la comparaison RDA/RFA (ou bien Corée du Sud/Corée du Nord), pour les autres Cuba/Jamaïque.
Les critiques du communisme rappellent que ces pays restèrent moins développés économiquement que les pays industriels occidentaux.
À l'inverse, les partisans du communisme rappellent que leurs taux de croissance étaient généralement plus élevés et qu'ils auraient pu rattraper l'Ouest si ces taux avaient continués. D'autres encore rejettent toute comparaison car les pays communistes ont démarré avec un développement moindre.
Les régimes communistes ont souvent pratiqué la censure de toute dissidence (Et même la censure de c'est propres actes comme des crimes de guerre) Le niveau de censure varie énormément selon le pays et l'époque mais elle a presque toujours existé à un degré plus ou moins fort.
La plupart de ces pays recrutaient des réseaux d'informateurs dans la société, volontaires ou forcés pour obtenir des informations et dénoncer les dissidents.
Les partis uniques au pouvoir de même que leurs partisans soutiennent souvent ces mesures comme malheureuses mais nécessaires face à la « subversion capitaliste financée par les puissances étrangères ». À l'opposé, leurs adversaires dénoncent une atteinte aux droits fondamentaux de l'individu et affirment que ces assertions sont infondées.
Les interdictions de quitter les pays communistes sont également courantes. La plus célèbre est le Mur de Berlin, mais la Corée du Nord continue aussi par exemple à interdire toute émigration vers l'étranger, et les restrictions à Cuba sont régulièrement dénoncées par la communauté cubaine installée aux États-Unis.

Néanmoins, seules l'Albanie et la Corée du Nord ont imposés un blocus total sur l'émigration. Une immigration légale était possible ailleurs, quoique souvent rendue volontairement très difficile. Certains pays ont relâché ces mesures à partir des années 1960. Pour les défenseurs des états communistes, ces restrictions n'étaient pas pires que celles imposées par les pays capitalistes dans le passé.
Leurs adversaires disent à l'inverse que, indépendamment des évènements passés, les barrières à l'émigration étaient bien plus fortes dans les pays communistes.
Les plus virulentes des attaques concernent le nombre de victimes de ces régimes. Staline et Mao Tsé-toung sont tenus pour les responsables de la plus grande partie des millions de morts (100 Millions ; Chiffres approximatifs).
À ce titre, les critiques se focalisent sur ces deux régimes même si d'autres affirment que par essence, le communisme est responsable de morts injustes.
La plupart des pays communistes utilisaient la peine de mort malgré quelques exceptions. L'URSS l'a ainsi officiellement abolie de 1947 à 1950, mais elle était en réalité toujours appliquée. Les critiques du communisme affirment que la plupart des victimes de la peine de mort étaient non des criminels mais des dissidents politiques.
Les grandes purges de Moscou organisées entre 1936 et 1938 en sont un exemple.
Le travail forcé (Et on critique notre STO [!][?]) a aussi été utilisé à titre de sanction pénale dans certains États communistes ; selon les critiques, ces peines ont davantage frappé (conformément à leur objet légal) les prisonniers politiques que les criminels de droit commun.
Les camps de travail forcé (le goulag en URSS, le laogai en Chine) étaient, et sont parfois toujours situés dans des environnements très rudes, comme la Sibérie, où de très nombreux détenus sont morts (la déportation correspondant à une condamnation à mort indirecte, comme par hassard Laughing).
Selon les défenseurs de ces régimes, le nombre de victimes aurait été exagéré, et "les camps auraient été nécessaires pour se protéger de menaces intérieures ou extérieures (comme le nazisme dans la Seconde Guerre mondiale(Mort de rire...))", et les capitalistes/anti-communistes auraient été responsables d'autant de morts (C'est faux toutle monde le c'est).
D'après les opposants, les camps étaient de toute façon injustifiés.
Les régimes communistes se sont souvent revendiqué de lanti-impérialisme, ont défendu la décolonisation en Afrique et en Asie, ainsi que les rébellions opposées aux États-Unis en Amérique latine ; ils ont aussi déclaré défendre tous les peuples qui seraient soumis à des États capitalistes ou nationalistes, ainsi que leurs propres minorités ethniques. Pour les critiques, ces actions et ces discours seraient hypocrites, l'Union soviétique et la Chine populaire étant elles-mêmes impérialistes; la première ayant reconquis de force plusieurs nations qui avaient obtenu l'indépendance à la chute du tsar (Russie blanche, Ukraine, Arménie, Azerbaïdjan), puis les États baltes en 1939, avant de créer les États satellites en Europe de l'Est à la suite des Accords de Yalta, sur lesquels elle a exercé une mainmise politique lourde; la seconde a conquis le Tibet, a envoyé des troupes dans plusieurs pays voisins, et a pratiqué une politique d'assimilation des minorités ethniques ou religieuses.
Les pays communistes ont très souvent mené une politique d'industrialisation rapide et lourde, sans tenir compte des risques sur l'environnement; de graves catastrophes écologiques ont été causées, comme l'assèchement de la Mer d'Aral ou l'explosion du réacteur de Tchernobyl.
D'une manière moins spectaculaire, les industries lourdes d'Europe centrale (République démocratique allemande, Pologne, Tchécoslovaquie, Pays baltes) ont engendré une pollution chronique du sol et de l'air, nocive pour les forêts, l'agriculture, la santé humaine et le patrimoine culturel.

Pour les défenseurs du communisme, les dégradations de l'environnement n'étaient pas pires que celles qui pouvaient être connues dans les pays occidentaux au XIXe siècle ; les opposants considèrent que les industries des pays communistes ont été destructrices sur une bien plus grande échelle, et que certaines des catastrophes qui y ont eu lieu n'ont jamais eu d'équivalent ailleurs.
La place des arts et des sciences dans le monde communiste a aussi été sujette à discussion, ceux-ci étant parfois considérés comme de purs instruments de propagande au service du parti, qui en faisait prévaloir une conception "idéologiquement correcte" (par exemple le réalisme socialiste, la biologie de Lyssenko, etc.), malgré la persistance d'artistes et de savants de très grande qualité dans l'ensemble de ces pays.
Pour terminer, certaines écoles du marxisme dès les années 1920 considèrent que les « États communistes » n'ont jamais appliqué le communisme ni le socialisme, et que leur politique a été dictée (principalement ou totalement) par des principes capitalistes et/ou nationalistes.
Ces doctrines sont contestées par les opposants au communisme, qui considèrent que certains faits observés dans le monde « communiste » n'ont pas eu d'équivalent dans les pays capitalistes (en particulier en matière de développement économique, de liberté politique et d'environnement), et qu'ils sont révélateurs de "tares" consubstantielles au marxisme en tant que tel.

Wiki pour plus de renseignements Wink http://fr.wikipedia.org/wiki/Critiques_du_communisme


Dernière édition par Admin le Ven 25 Avr 2008 - 15:14, édité 2 fois

_________________
Oi Oi Kameraden !
[Thanks for the past, For Blood & Honour, For the Aryan race, And Rest In Peace Ian...]
avatar
Admin
Admin
Admin

Masculin
Nombre de messages : 169
Localisation : Nord (59)
Emploi / Loisirs / Passions : Etudiant
Humeur : Détendu
Texte enrichi : Petite description de moi présente dans la partie, Présentations / Rencontres =)
Date d'inscription : 06/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://resistance.forum-pro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critique des régimes communistes

Message par Invité le Jeu 10 Avr 2008 - 18:44

Wikipédia n'inspire pas confiance contrairement à métapédia
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Critique des régimes communistes

Message par Admin le Jeu 10 Avr 2008 - 19:06

J'aime un peut moins Métapédia fin bon chacun c'est goûts Bravo !
Mais bon pour en revenir à l'article on trouve des résumés etc sur certains sites plus officieux.
Les chiffres communistes restes quand même trés important par rapport à ceux des Nazi.
Quelques bouquins assez intéréssant ont aussi des explications valables enfin bréf Wink
Oi! Oi!


Dernière édition par Admin le Ven 25 Avr 2008 - 15:15, édité 3 fois

_________________
Oi Oi Kameraden !
[Thanks for the past, For Blood & Honour, For the Aryan race, And Rest In Peace Ian...]
avatar
Admin
Admin
Admin

Masculin
Nombre de messages : 169
Localisation : Nord (59)
Emploi / Loisirs / Passions : Etudiant
Humeur : Détendu
Texte enrichi : Petite description de moi présente dans la partie, Présentations / Rencontres =)
Date d'inscription : 06/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://resistance.forum-pro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critique des régimes communistes

Message par Invité le Jeu 10 Avr 2008 - 21:14

Tu devrais c'est pourtant nationaliste il me semble.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Critique des régimes communistes

Message par Admin le Jeu 10 Avr 2008 - 22:48

Oui mes bon j'ai un peut de mal dessus Laughing Mais bon j'ai rien contre y'a de bonnes info's Wink


Dernière édition par Admin le Ven 25 Avr 2008 - 15:15, édité 1 fois

_________________
Oi Oi Kameraden !
[Thanks for the past, For Blood & Honour, For the Aryan race, And Rest In Peace Ian...]
avatar
Admin
Admin
Admin

Masculin
Nombre de messages : 169
Localisation : Nord (59)
Emploi / Loisirs / Passions : Etudiant
Humeur : Détendu
Texte enrichi : Petite description de moi présente dans la partie, Présentations / Rencontres =)
Date d'inscription : 06/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://resistance.forum-pro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critique des régimes communistes

Message par lefidelcombattant le Mar 15 Avr 2008 - 18:44

Il faut ce servir des deux pour pouvoir comparer et juger ! Very Happy
avatar
lefidelcombattant
Patriote
Patriote

Masculin
Nombre de messages : 48
Age : 28
Localisation : Loire
Emploi / Loisirs / Passions : Lycéen
Humeur : Inquiet
Texte enrichi : J'aime ma patrie , mais d'un autre coté j'en suis écœuré.
Je lutte pour supprimer cet autre coté !
Date d'inscription : 12/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critique des régimes communistes

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum